Please enable JS

DECOUVREZ

REGISTRES

REGISTRE DES PRATIQUES, OBSERVATOIRE, BASE DE DONNÉES

Le recueil et l’analyse de données standardisées issues des pratiques professionnelles sont répandus au sein des organisations professionnelles, des sociétés savantes et des réseaux. L’organisation et le contenu de ces enregistrements peuvent prendre des formes variées : programmes, observatoire, base de données. Intégrés dans une finalité d’amélioration des pratiques, ces dispositifs constituent une méthode de DPC. (Développement Professionnel Continu).

corner top

LES PROFESSIONNELS
DE SANTÉ
ET LES STRUCTURES PROFESSIONNELLES

Telemedicine Technologies accompagne les PDS (Professionnels de Santé) et les SP (Structures Professionnelles), dans la mise en place technique de ces bases de données ainsi que les indicateurs de suivi et des retours d’information vers les acteurs de ce registre (PFS, SP).

corner bottom

Le registre intégrant la démarche d’amélioration est mis en place et animé par une structure professionnelle, constituée de pair. Cette structure est responsable :
• du thème (pratiques professionnelles) ;
• de la conception de la démarche ;
• e la qualité des données recueillies ;
• de l’analyse et de l’exploitation de ces pratiques.

Les indicateurs mis en place, ciblés sur des éléments-clé de la pratique et de recueil aisé, permettent d’objectiver la qualité des soins et d’assurer le suivi des démarches d’amélioration entreprises. Nous pouvons ainsi en Data Visualisation, restituer ces indicateurs, en ajoutant une composante comparative. Par exemple, chaque Professionnel de Sanré (PDS) peut comparer sa pratique à celle de l’ensemble des PDS de son établissement ou à la pratique moyenne de l’ensemble des PDS de France de sa spécialité, et plus globalement à ‘ensemble de la pratique des PDS d’un registre dans un registre européen.

REGISTRE
EUROPÉEN

Telemedicine Technologie participe également à l’accompagnement technique des structures voulant créer des registres Européens sur la base de registres nationaux existant dans différents pays, pour créer un registre commun avec un minimum d’informations propres à chaque pays et permettant de regrouper plus globalement l’information de ces différents pays dans une base, indépendante de chaque registre national et s’alimentant à partir de ces registres nationaux par interopérabilité avec la fréquence de mise à jour souhaitée.

Notre structure de Data Services peut également proposer de réaliser ces bases européennes au format CDISC, afin de permettre et de faciliter des échanges avec les agences réglementaires.

TELECHARGEZ NOTRE FLYER
SUR STATE-OF-THE-ART DATA SERVICES

UNE POSITION DE LEADER ET
UN DÉPLOIEMENT INTERNATIONAL

64 +

PAYS
IMPLIQUÉ

20 000 +

CENTRES
DE RECHERCHE

2 MILLION +

PATIENTS
DANS NOTRE BASE DE DONNÉES

50 000 +

UTILISATEURS
À TRAVERS LE MONDE

telemedicine technologies earth

DERNIÈRESNOUVEAUTESNOTRE BLOG >

telemedecine technologies news

TELEMEDICINE TECHNOLOGIES rachète la société Suisse DAPSYS et sa suite logicielle VisionHM de Gestion des parcours patient

novembre 25, 2022

Telemedicine Technologies continue à racheter des sociétés qui proposent des solutions et des services innovants pour ses clients. L’acquisition de la suite logicielle VisionHM permet à Telemedicine Technologies de se positionner sur l’amélioration de l’efficacité opérationnelle des établissements hospitaliers d’une part et de la prise en charge des parcours patient. Depuis la crise épidémique, la […]

LIRE PLUS
telemedecine technologies news

France 2030 : le gouvernement annonce de nouveaux moyens pour la santé numérique

novembre 25, 2022

Un an après le lancement de la stratégie d’accélération du numérique en santé, issue de France 2030, et fort de son succès, les ministres de la Santé et de la Recherche ont dévoilé les premiers lauréats des appels à projets et annoncé une enveloppe supplémentaire de 48,4 millions d’euros pour mettre davantage de moyens dans […]

LIRE PLUS
telemedecine technologies news

Le Bio-S de Servier produira dès 2024

novembre 25, 2022

Selon le président de Servier Olivier Laureau, que nous avons rencontré aujourd’hui mardi, la plateforme de bioproduction abritée au sein de l’usine de Gidy, près d’Orléans,« devrait produire ses premiers lots d’anticorps monoclonaux, exclusivement des lots cliniques, à partir de 2024 ». Cette unité – baptisée Bio-S – a requis un investissement de 70 M€ ; elle devrait progressivement […]

LIRE PLUS